❤ Arrêtez vos amalgames entre insociabilité et ief MERCI ❤

Ief 24

Définition d’insociabilité : attitude de quelqu'un qui n'est pas capable de relations aimables ou agréables avec ses semblables. 

Définition de socialisation : la socialisation est le processus au cours duquel un individu apprend à vivre en société, durant lequel il intériorise les normes et les valeurs, et par lequel il construit son identité psychologique et sociale.

J'avoue être un peu susceptible concernant le sujet de la socialisation à force de lire sur le net que les enfants en instruction en famille seraient des petits être vivant sans aucune relation avec d'autres Hommes. 
Dans Homme, j’entends enfant et adulte.

Étonnement, ce genre de réflexion provient toujours des personnes n'ayant jamais pratiqué l'instruction en famille.
Cela est même une des grandes préoccupations des inspecteurs lors des contrôles annuels. 

Comme si, les enfants en ief ne sortaient pas de chez eux et que seule l'école, aux yeux de la société était un lieu pouvant permette le processus de socialisation. 

Mais ce qui m'inquiète encore plus, c'est que ces personnes-là pensent que la sociabilisation ne passe qu'en fréquentant des enfants du même âge et un ou deux adultes max dans le quotidien. 


Arrêtez les amalgames et voici la réalité ! 



En instruction en famille, nous ne cloisonnons pas nos enfants à ne fréquenter que des enfants de leur niveau.
Dans nos familles, la socialisation passe par d'autres enfants de tout âge, mais aussi des adultes et c'est un point fort dans la socialisation de nos enfants.
Nos enfants apprennent spontanément des autres et ils vont vers eux pour échanger sur des sujets divers et varier sans se fier à l'âge. 
Les enfants qui ne vont pas à l'école, comprennent rapidement qu'il y a de l'intérêt à aller vers les autres, qu'on y apprend beaucoup de choses.
La majorité des enfants faisant l'instruction en famille font du sport en club, vont aux conservatoires et font des sorties culturelles toutes les semaines. 
La majorité a des copains, et même des amis et ils les ont choisis au fil de leur rencontre.


Un exemple ?

Je vais prendre l'exemple de ma dernière pour vous montrer que la socialisation ne passe pas que par l'école. 
Elle a été scolarisée en PPS dans une école privé et en PS dans une école publique. 
Quand je l'ai déscolarisée, elle était insociable.
Cela en était même très inquiétant pour une enfant de 4 ans et demi qui avait passé deux ans dans le système scolaire. 
Elle ne parlait à personne en dehors de l'école sauf à ses parents.
Ce mutisme était effrayant.

Trois semaines après la déscolarisation, elle s'est mise à parler spontanément aux inconnus, comme si c'était une question de survie.
Les voisins et l'entourage n'en revenaient pas.
Maintenant, elle est la première à ramasser des framboises pour les voisins et à faire des gâteaux pour eux.

Aujourd'hui, à 7 ans, elle ira parler sans aucun souci avec des adultes et des enfants et elle est très franche, si quelque chose ne lui plaît pas dans votre comportement, elle vous le dira, elle n'a pas encore appris à parler derrière le dos des gens et je trouve cela très bien.

Concernant sa relation avec les autres enfants scolarisés, je vais sûrement vous étonner, mais ce n'est pas elle qui n'est pas apte à avoir des relations aimables avec autrui et par conséquent qui est atteinte d'insociabilité, mais plutôt certains enfants scolarisés. 
Ce n'est pas elle qui se moque des autres enfants, au contraire, c'est elle qui ira défendre les plus faibles.
Ce n'est pas elle qui rejettera un enfant ou le laissera dans un coin car il est différent. 
Quand on se moque d'elle, comme cela arrive souvent lors des cours de sport, elle s'en fiche, elle se défend toute seule par la parole, elle ne tape pas, elle a appris à se défendre intelligemment et quand elle m'en parle, elle me dit que cela ne l’atteint pas, qu'ils sont incultes.
Elle n'a pas besoin d'aide d'un adulte pour se sortir de ce genre de situation.

Sa seule bêtise en collectivité, elle a fait avec une enfant scolarisée, elles avaient caché le manteau d'un camarade.
Elle m'a dit ne pas vouloir le faire, mais sa copine si, donc elle l'a fait.
Prise de remords, elle est allée se dénoncer à son prof de sport à la fin du cours.
C'est une preuve d'une grande empathie envers l'enfant a qui le manteau a appartenu, l'autre enfant, elle n'a rien dit.

Alors, sincèrement, arrêter de penser que les enfants qui sont scolarisés sont mieux sociabilisés.
Certains enfants au sein des écoles tapent, insultes, volent et vont jusqu'à harceler leurs camarades et cela est la preuve d'une mauvaise socialisation.
Certains manquent même cruellement de respect envers leurs enseignants et leurs parents.

Les parents qui font le choix de l'instruction en famille, utilisent beaucoup de leur temps et de leur énergie pour faire en sorte que leurs enfants échange avec autrui et qu'ils grandissent avec des valeurs saines.
Ne vous inquiétez pas pour la sociabilisation des enfants faisant l'instruction en famille, je suis certaines qu'ils se construisent une identité psychologique et sociale qui leur permettra de mieux rebondir une fois adulte.

Par conséquent, à l'avenir, plutôt que de vous inquiéter pour nos enfants, nous vous conseillons de vous inquiéter plutôt pour les vôtres et cela mettra un terme à cet amalgame.

Edit du 8 mars 2019:

Une maman ayant des enfants scolarisés s'est sentie jugée par cet article n'y voyant qu'une comparaison entre enfants ief et enfants scolarisés.

Pour rappel, j'ai aussi un enfant scolarisé depuis toujours, sauf une année et par conséquent aucun jugement envers les enfants scolarisés, j'ai juste partagé ma vie, des faits réels, ce qui est normal sur mon blog et je ne souhaite pas retirer ces faits qui sont importants pour montrer que les gens confondent la sociabilisation et la collectivité.

La majorité des enfants au sein des écoles sont sociabilisés, mais on ne peut pas se voiler la face qu'en ce jour, il existe et persiste du harcèlement scolaire, des moqueries, des rackets, etc. provoqué par une minorité d'enfants pas correctement sociabilisés.

Les enfants ne sont pour rien dans leur comportement, ils deviennent ce qu'ils sont par ce qu'ils ont vécu dans leur quotidien à l'intérieur et à l'extérieur de l'école, mais ce qui se passe dans les écoles, peut et doit changer.

Au passage, je suis heureuse que cet article est parlé auprès des familles en IEF.

 

Mars ief instruction en famille unschooling homeschooling annee 2019

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

Ecolovie
  • 1. Ecolovie | 12/03/2019
Très bel article Olivia qui reflète parfaitement mon ressenti.
Nous ne sommes qu'à notre première année d'IEF (8 et 13 ans) et avons remarqué les points positifs à ce sujet sur nos enfants et les inquiétudes des adultes...
Belle journée à toute la maisonnée
Une bretonne
mairym
  • 2. mairym | 10/03/2019
Très bon article.Mes filles étaient scolarisées et tout les deux ont subi d'harcelèment. C'est surtout la grande qui a souffert le plus. Elle était agressive vis à vis sa sœur. Plus de confiance en elle. Elle ne pouvait pas passer devant un établissement scolaire sans avoir une crise de panique. Elle a eu enormément peur de rencontrer des jeunes. Ca a pris des années pour aller mieux même si encore aujourd'hui elle n'est pas prête d'aller dans un établissement scolaire et de rencontrer des jeunes c'est un peu difficile.Mais elle a retrouvé sa joie de vivre et sa confiance en elle.Quand je l'ai déscolarisé elle était enfermé mais maintenant elle s'est ouverte.Elle a plein des copins et copines sur le net dont elle a visité certains en vrai.Depuis elle est en IEF elle a bien changé.
cilou
  • 3. cilou | 07/03/2019
je confirme ma puce qui était adorable avant maternelle est devenu progressivement chouineuse agressive menteuse capricieuse et insécure etc en copiant/cotoyant/subissant ses camarades de l'école et/ou du centre!!! Certains sont sociable a l'école et d'autres non le soucis c'est qu'on ne choisis pas avec qui on traine enfermé dans un groupe imposé, on ne choisis pas les étiquettes posées par les adultes et les élèves (intello/ cancre clown/ pas drole idiot de service/ leader nulle/doué ringard stylé...) etca peut briser leur developpement....alors qu'en ief on peut "selectionner" et surveiller les contacts pour éviter tout débordement et pouvoir en parler sans que cela se passe et s'intalle dans notre dos.....tu as bien de la chance d'avoir récupéré ta fille très vite pour limiter les dégats quand tu as senti qu'elle y était mal... la tienne a pu developper/restaurer sa confiance et son empathie...ma fille a vécu le harcelement et les violences les injustices pendant 4 ans et demi! (l'ecole ne me l'as pas transformée pour le mieux loin de la) etc et je l'ai appris/réalisé trop tard. heureusement en ief elle est au calme et on reprends tout (mais beaucoup a reparer), elle choisis ses amis en club, va plus facilement vers les autres depuis peu meme si faut encore travailler ça quand malheureusement elle est confrontée à des "enfants méchants" ou "moqueurs" (ben oui ils sortent de l'école parfois ces élèves XD) mais elle n'est pas obligé de poursuivre ces relations "toxiques" pour elle contrairement à la classe... je l'incite a reflechir au remarques il t'as dit ca? mais toi qu'est ce que toi tu pense? et souvent elle réalise qu'elle n'est plus obligée d'accepter les étiquettes! ;) elle croise aussi des gens différents heureusement qui plus tolérants curieux...ou des gens qui s'interressent a notre choix adultes comme enfants car ils ne connaissent pas et sont souvent plutot ouverts.bref je suis a mille pour cent d'accord avec ton article! mare aussi qu'on me dise qu'a l'école elle serait mieux et qu'elle aurait "une vie sociale " (oui mais de quelle qualité???) et des copains (quels comportements?) ta fille ne se laisse pas démonter bravo je souhaite que la mienne en arrive la elle a été plus exposée et reste ultrasensible. Je pense acheter le livre 7 milliards de visages pour l'encourager sur le sujet des différences ;) pour l'aider a s'affirmer et réaliser qu'on est tous uniques et que personne n'as le droit de la juger sur ce qu'elle est.

Ajouter un commentaire