❤ L'école publique c'est chouette en faite ❤

Nene

Si vous êtes des anciens lecteurs de mon blog, vous savez que mes enfants étaient dans une école privée jusqu'en juillet dernier.
Ils n'y sont plus, je ne reviendrais pas sur le pourquoi du comment, les faits sont lisibles sur mon blog avec une simple petite recherche basique.
Je vouais un culte à l'école privée en pensant que dans ma campagne, c'était ce qu'il existait de mieux pour mes enfants puisque je payais mais je me trompais royalement.
Depuis septembre, ils sont dans l'école publique juste en face de leur ancienne école privée et ce changement n'a que du positif.
J'avais pourtant entendu bien des ragots sur cette école de l'état et je me demande encore si on me parlait bien de la même école.
Je ne sais pas si toutes les écoles publiques offrent les mêmes services aux enfants mais pour ma part, je n'ai pas à me plaindre.
En huit mois, mes enfants n'ont jamais fait autant de sortie scolaire, au point où je me demande si le cinéma, le théâtre et le car ne sont pas devenue leurs salles de classe.
Je trouve cela génial de les voir partir aussi souvent s'instruire autre part qu'enfermée dans une salle.
Ce ne sont que des sorties culturelles ou sportives que je devais auparavant compenser le week-end dans notre cercle familial.
Ils en font tellement que parfois j'oublie qu'ils ont une sortie...il faut que je m'y adapte.
• Enea n'a jamais été aussi bavarde et sociable que depuis qu'elle est dans cette école, aucun souci de relever, elle a une maitresse adorable qui a su la dompter. Une fois par mois, elle part avec sa classe dans la cuisine du restaurant scolaire pour préparer un gâteau, de la soupe ou tout autre plat avec un enthousiasme sans limite. Hier, elle a même fait du pain, avec un vrai boulanger, je sais que cela vous a épaté et bien moi aussi. Elle est très fière de son joli pain. Niveau scolaire, elle sait compter jusqu'à la vingtaine, reconnaître son prénom, elle travaille bien pour une PS. Mais la concernant, le scolaire n'était pas ma priorité, son souci était vraiment la sociabilisassions.
Rayan a désormais des copains, une vie sociale lui aussi et ce fut un grand défi. Il a même invité un copain à dormir à la maison. Il ne se met plus la pression scolairement parlant et cela est dû au fait qu'il a aussi un maitre désormais avec l'autorité (respectueuse de l’enfant) qui va avec. Il est ravi de cette école et je lui ai demandé s'il souhaitait en changer et il est catégorique c'est un refus total. Il est parti en classe de neige et a petit à petit coupé le cordon qu'il y avait entre lui et moi.
Allana, elle, c'est toujours la petite fille douce et aimante. Elle a créé un lien affectif avec cette maitresse aussi comme avec les précédentes. Elle travaille toujours aussi bien et la maitresse ne se prend pas la tête sur les bulletins scolaires. Elle préfère échangeait oralement couramment avec les parents sur les avancées des enfants plutôt que via un bulletin qui arrive que trois fois dans l'année.
Non ce n'est pas l'école parfaite, même si je ne trouve pas vraiment de bémol à relever et à écrire ici la concernant. Même quand j'ai eu des soucis suite à la dépression de mon mari (et oui ce n'est pas tabou) et bien le personnel de l'école ont été aidant et compréhensif car ils ont pour le moment les effectifs et les aident qu’il faille pour prendre le temps pour les parents et les enfants.
En plus on n'a pas de fourniture scolaire à financer à la rentrée.
Ce que je retiendrais de ce changement de l'école privé à l'école publique, c'est que toutes les écoles sont différentes que cela soit en privé ou en public. Que l'on doit arrêter cette étiquette généraliste d'école publique = pour les pauvres et non instructive et école privée = école élite avec des moyens.
Que l'école publique à plus de financement venant de l'état et par conséquent les enfants peuvent être instruits via des structures différentes plus couramment si c'est le choix de la direction.
Que pour moi, il y a autant de bonnes écoles publiques que privées, qu'il faut bien sonder les parents des différentes écoles et rencontrer les directions avant de faire un choix crucial pour son enfant et ne pas s'arrêter aux ragots et aux préjugés que l'on peut entendre ou avoir.


Pour moi, mon choix est fait et vous, publique ou privée?
Par choix ?

mai école chateaubriant annee 2016

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

leveau
  • 1. leveau | 14/05/2016
bonjour,
effectivement si on veut travailler , on travaille partout.Y compris en ZEP.
Maintenant si le gamin veut pas s'y mettre , j'ai trouvé que le privé ça aide.J'y ai mis le mien en seconde après une scolarité en ZEP, dans un privé sous contrat...20 par classe , dédoublement pour quasi tous les cours. Ca l'a changé:plus calme , plus au travail, moins contre l'école. Bref ça me l'a remis sur les rails !
Après ça a un coût: scolarité, cantine , achat des livres, pas proche de ton domicile même en faisant au plus près et puis moi je me suis pas fait d'amis : les gens ont pas la même bourse que la mienne , jusque là j'avais pas cette sensation mais là... J'ai trouvé que les gens sont top , belle auto ,beau vêtement , maison avec une chambre pour chaque enfant , supers loisirs pour eux et leurs enfants, vacances ailleurs que chez toi, ils comptent pas en permanence...Mon fils a été invité à l'année , moi j'ai voulu inviter mais bon y'en a qu'un qui a osé venir dans ma cité toulousaine ... Alors l'année d'après re-public , mais les profs ont gardé le contact avec mon enfant , même une prof lui faisait réviser le français dans le métro ...Ca tu vois pas dans le public.
Je regrette pas , même si j'ai pris une sacré claque...Je le perdais chaque jour un peu plus et là j'ai retrouvé mon enfant .
Seb
  • 2. Seb | 04/05/2016
En comparaison, j'ai plus de point positif en un an d'école public qu'en six en privée , moins de dépenses , plus de sortis, et plein de petite chose qui font que ça pèse dans la balance...
Fanny
  • 3. Fanny | 04/05/2016
Coucou !
Nous on sais beaucoup poser de questions entre privé et publique, car l'école qui est à côté de chez nous (d'après les rumeurs) a une mauvaise réputation. Mais finalement on a pas écouter les rumeurs, on l'as inscrit, il a toujours été très écouter, les maîtresses et le maître à l'écoute des élèves et des parents, sortis scolaire régulièrement, pas une seule fois les poux, du sports quand ils ont envie! Donc je ne regrette absolument pas notre choix!
Ps: j'adore te lire!
Bisous

Ajouter un commentaire