❤ Mon fils fait des crises de nerfs ❤

DSCF3492bis

Quand mon fils est très fatigué après une journée d’école, il lui arrive de faire de grosse crise de colère, de nerf à cause de la fatigue et du stress mais surtout si quelque chose l’a contrarié.

Il tape dans son cartable et crie (bon je l'avoue je m'en fiche du cartable mais mes tympans aïe ^^).

Une façon d'attirer mon attention.

Avant cela arriver tous les soirs, durant les vacances jamais et là ce soir 1 fois car j’ai oublié de prendre un jeu vidéo chez une copine mais sur le coup je n’avais pas compris son énervement.

Je l’avoue avant cela m’énerver, me stresser mais maintenant je ne m’énerve plus, je prends cela sereinement (en fait je prends tout sereinement en se moment ^^ ).

L’année dernière, je l’avais emmené voir un pédopsychiatre (et aucune honte bien au contraire), il m’avait rassuré en me disant que ça n’était pas une maladie, qu’il apprendrait avec le temps à gérer son stress et sa frustration.

Effectivement, quand je vois aujourd’hui son comportement je suis assez fier de lui et je le lui ai dit comme me l'a conseiller son pédopsychiatre, il fait moins de crise et prend sur lui.

Désormais quand il fait ses crises, comme  je lui parle sur un ton autoritaire en lui rappelant que je ne suis pas d’accord, sans pour autant m’énerver cela le frustre encore plus.

 Je lui dis qu’on en discutera en présence de son papa car cela le concerne aussi.

 Ensuite je l’ignore et le laisse se calmer. Et comme d’habitude par la suite vient s’excuser, et fait tout pour se faire pardonner.

C’est là que je pause une punition, quand il est calme, afin de bien montrer les limites.

Certains diront que ça n’est pas la bonne méthode mais moi si, donc la plupart du temps, sa sera une interdiction de jeux vidéo qui au passage est aussi bien pour lui car son cerveau accepte avec modération les donner envoyer par les écrans.

Cette méthode à l’air de bien fonctionner, je ne lui en veux pas de faire des crises car faut l’avouer se côté nerveux vient de moi mais je lui rappel à chaque fois que cela ne sert à rien, qu’il suffit de parler.

Le sport aide aussi beaucoup à canaliser aussi son tempérament et vu que j’ai le même caractère, j’ai remarqué que cela marcher aussi sur moi.

Il a aussi la chance d’avoir une maitresse à son écoute et au mien et sa a bien aider.

Sinon sachez qu’il existe de l'homéopathie pour être moins nerveux, pas tester sur mon fiston.

Son souci de crise de nerf n’est pas terminer, ni résolut mais je suis ravie de voir qu’on est sur le bon chemin.

❤ Petit article pour les parents dans mon cas, ne pas désespérer et faites-vous conseiller, perso moi je vois enfin comment l'aider mon garçon. ❤

septembre enfant annee 2013 crise de nerf pédopsychiatre

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau