❤ 7 mois sans acheter des vêtements neuf ❤

Blog 29

D'octobre à mai, je n'ai acheté aucun vêtement neuf que cela soit pour moi ou mes enfants. 
Ceci est tellement peu courant dans notre société de surconsommation que cela méritée bien un petit article d'auto félicitations. 

Vous vous demandez peut-être comment j'ai pu faire pour nous habiller durant ces longs mois!
Et bien tout simplement en optant pour l'occasion. 
Mais il faut l'avouer, cela n'est pas le point le plus difficile pour moi à tenir dans ce style de vie zéro déchet.


Pourquoi?
Tout simplement car j'ai été éduquée ainsi par ma mère et que par conséquent je n'ai pas eu besoin de trop changer mes habitudes de consommation sur ce sujet.
Mais, je suis contente d'éduquer ainsi mes enfants. 
Je trouve qu'il y a une grande facilité à s'habiller qu'à base de vêtement d'occasion et qu'il n'y a aucune raison sensée pour ne pas le faire.
Emmaüs, vide dressing, brocante, vinted etc. 
Il y a tant d'endroits en 2018 pour se vêtir sans passer par les boutiques standard.
Et si on ne veut pas dépenser de sous, on peut même songer au troc.

Toutes les tenues que je mets sur mon instagram ne sont que des tenues de seconde main.
Fiston n'a jamais eu aucune réflexion sur ces tenues au collège puisqu'on ne voit pas la différence entre du neuf et de l'occasion. 
Puis quand une tenue ne nous plaît plus, nous en faisons don à emmaüs afin que cette association puisse récolter de nouveaux dons. 
Vivre ainsi, aide mon compte bancaire à ne pas être dans le rouge mais je repousse aussi la date fatidique de l'extinction de notre civilisation à très petite échelle.
Et en remettant les vêtements dans le circuit de l'occasion via Emmaüs, je fais ainsi une bonne action.
Et, je vais vous avouer une chose,  je ne regrette pas de ne plus mettre les pieds dans un magasin de vêtements: les étiquettes à découper, l'odeur du neuf, les prix exorbitant comparer au coût de production sont des choses qui étaient une source de stress pour moi plutôt qu'autre chose.


Et toi, tu t’habilles d'occasion ?
Penses-tu qu'il y a trop de vêtements en circulation?

 

La petite robe sur cette photo m'a été offerte par fiston qu'il a acheté 1 euro sur un vide grenier.

Une petite vidéo sur ma façon de vivre qu'avec de l'occasion:

Pourquoi j'achète d'occasion? (Zéro déchet)

mai zéro déchet annee 2018

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

audat
Contrairement a toi ce n etait pas dans mes habitudes d acheter des vetements d occasion mais comme tu l indiques si bien nous avons aujourd hui pleins de solutions pour acheter d occasion
Pour le moment moi je n achete plus de vetements, il me reste a desencombrer.
Ma fille n a que des vetements d occasion sauf ce qu on lui offre, il est difficile de convaincre mes proches d acheter d occasion.
Pat
  • 2. Pat | 22/05/2018
Pour un adulte, rien ne me choque à ne pas d'acheter de vêtement du tout pendant 8 mois. L'occasion j'ai toujours connu étant petite, même en étant l'aînée car ma mère récupérait des vêtements de cousines ou d'enfants d'amies. Ensuite en grandissant j'ai eu de plus en plus de neuf. Depuis 10 ans je me remets à l'habiller d'occasion en partie car je trouve que c'est plus facile qu'autrefois : boutiques, internet, vide-grenier etc, mais pas si simple selon ma morphologie. Les enfant de 9 et 12 ans ont toujours eu plus de vêtements d'occasion que de neuf au point que le neuf est très soigneusement choisi et utilisé, acheté en taille trop grande et gardé plusieurs années. Les sous-vêtements par contre c'est impossible. Tous les vêtements 1re, 2e ou 3e main des enfants sont redonnés ou revendus ensuite.

Ajouter un commentaire