❤ La perfection dans le zéro déchet Kesako ? ❤

Blog 9

Avec l'ampleur qu'a pris le style de vie zéro déchet en France ces derniers mois, on a vu apparaître comme dans tout style de vie atypique, des personnes qui se sont autos proclamées, involontairement, "chercheur de faille".
Le chercheur de faille est un être qui a le don pour pointer du doigt tout acte que tu fais qui va à l'encontre du style de vie zéro déchet.

Tu sais c'est la personne qui va te dire "quoi, tu manges chez Mcdo une fois par mois ? Mais ce n'est pas ZD. Tu sais que cela pollue la planète et qu’inconsciemment tu rends tes enfants. Bla-bla"
Alors qu'au final tu as cuisiné 59 repas maison dans le mois, végétarien en plus, à base de produit en vrac et que tu en as ras la casquette de faire à manger et que pour une fois, tu voulais juste te détendre avec tes enfants.
Je te rassure on trouve aussi le chercheur de faille dans d'autres domaines.
Ce donneur (tien il y aurait don dans donneur? ) de leçon est soit une personne qui est sceptique face au zéro déchet soit une personne qui est très évoluée dans ce style de vie.
Tu as celui qui est ultra sympathique qui critique mais pour évoluer, lui aussi de son côté et ça c'est top.
Et l'autre qui est ultra virulent et à qui tu donnerais bien un cachet pour se détendre. 
Malheureusement, on se doit de cohabiter avec lui, même si on ne comprend pas forcément d'où vient le pessimiste, le manque de tact, le besoin inconditionnel qu'il a en lui de venir piquer chaque erreur que tu feras à ses yeux.
J'ai remarqué aussi que si on retire un chercheur de faille de ses amis Fb, vie réelle etc. Un autre vient automatiquement le remplacer (ils se reproduisent vite).
Et bien à tous les chercheurs de faille, j'ai envie de dire bon courage car le style de vie zéro déchet est un esprit de vie qui n'a aucunement prévu d'être parfait.
C'est un style de vie où la bienveillance est de mise où on tolère tous les degrés du style de vie zéro déchet.
C'est un esprit de vie où on préfère ceux qui agissent dans leur quotidien par rapport à ceux qui parlent juste pour pointer du doigt.
On adore ceux qui nous partagent leurs vécus mais on refuse ceux qui nous l'imposent.
On préfère que les gens avancent petit pas par petit pas plutôt qu'ils foncent en sachant qu'ils se prendront un jour un mur tellement il y a de choses à modifier pour viser la perfection qui est presque impossible.

Pour ma part, je ne vise pas la perfection. 
En ce moment, j'ai une addiction pour les malteser, j'aime voyager, j'aime développer des photos mais je vis cela sereinement sûrement car à l'inverse je compense avec plein de choses qui sont saines pour ma planète et que je le fais pour moi et mes enfants mais pas pour les autres.

Ps1 : Cet article est à lire avec beaucoup d’autodérision.
Ps2 : Je fus inspirée par l’article de blog de
Wild Wild Waste.
Ps3 : après avoir écrit cet article, je suis partie faire une thalasso (oups^^)

zéro déchet mai annee 2017

Commentaires (1)

Duverger Céline
  • 1. Duverger Céline | 08/08/2017
J'adore ton article
Continue.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau