❤ On a vu "Être plutôt qu'avoir ? À l'école autrement..." ❤

26231484 394069084367854 180480522271044728 n

Hier soir, avec ma grande de presque 10 ans, on a vu le film "Être plutôt qu'avoir . À l'école autrement..." suivit d'un débat avec la réalisatrice.
J'ai décidé de partager mon avis sur le blog puisque je sais que plusieurs personnes sont intéressées par ce film.

Mais commençons par un petit résumé du film :

Plus d’autonomie, de coopération, d’égalité, de relation avec les autres et avec la nature, voilà ce que proposent les pédagogies actives. Inventées il y a plus d’un siècle par des pionniers, Montessori et Freinet en tête, elles remettent en question un modèle dominant façonné par l’histoire.

Notre avis :

Ce film, cible que les écoles de l'Éducation nationale, les instituteurs et les parents d'enfants dans le système.
À aucun moment, on parlera de l'instruction dans la famille ou bien même des écoles hors contrat dans ce film et je trouve cela bien dommage puisque nous sommes justement les premiers intéressés par l'évolution de notre système scolaire.
Au départ, on nous parle de l'école et de son évolution dans le temps puis du danger des écrans dans les écoles.
Ces deux sujets sont très intéressants et bien abordés.


Puis, sont mis en avant 4 classes:
- une Freinet en zone urbaine en France 
- une montessori en zone urbaine en France 
- Une Colibri en zone rurale
- une forest school à l'étranger


Alors, que le côté nature est mise en avant dès le début du film, malheureusement, on s'aperçoit que les classes urbaines malgré des pédagogies évolutives, ne sortent pas de leurs classes et de leurs cours en bitume.
Cela est incompréhensible pour moi puisque même en ville, on trouve des parcs. 

Heureusement, la classe rurale, fait passer quelques moments dans la nature même lorsque le formel n'est pas terminé.
J'ai adoré la forêt school car elle cible l'autonomie de l'enfant, l'observation, l'échange avec les adultes etc.


Pour ma part, je pense que le film n'est pas abouti car sans l'intervention de la réalisatrice qui nous partage le but de son film, on ne sait pas quel est le message premier à diffuser via ce film et qui serait différent des messages qui sont diffusés dans des films similaires.
Pour nous, Moi et Nana, ce film, nous rassure dans l'idée de continuer l'école à la maison afin que notre besoin d'être dans la nature au quotidien soit assouvi tout en suivant le rythme de l'enfant scolairement.
L'école est encore trop dans l'idée de rester enfermée dans une classe quelle que soit la pédagogie pratiquée sauf pour la forest school mais aucune école comme celle-ci n'existe en France sous l'étiquette de l'Éducation nationale pour le moment.


voilà pour notre avis sur ce film et vous, vous l'avez vu?

Bande annonce:

film avril annee 2018

Ajouter un commentaire