❤ L'histoire des trottoirs (coup de gueule) ❤

Reprisedactivitepro

À toi, cher voisin, qui a essayé de m'intimider verbalement et physiquement en sortant de ton véhicule et en te mettant à 20 cm de moi, tête haute pour que je céde devant ta demande folle de laisser ton véhicule vivre sereinement sur le trottoir que mes enfants et moi-même utilisons quatre fois par jour minimum depuis 8 ans, sache qu'aujourd'hui, j'ai décidé de te cultiver puisque j'ai pu détecter en toi un manque d'information qui pourrait nuire à ta positive attitude.
*
Aujourd'hui, alors que l'ancêtre de ton véhicule n'a vu le jour qu'en 1668, et encore cela était considéré comme un jouet et non comme un véhicule ce qui montre bien le côté matériel de la voiture, le trottoir lui a été inventer à l'antiquité soit -3500 ou -3000 AVANT Jésus Christ, soit un poil avant ton joli bolide.

À la base, le trottoir qui vient du verbe trotter a été inventer pour les nobles qui souhaite circuler sur un espace propre et j'ai beau ne pas être noble, l'idée de marcher sur un endroit non souiller me tient à cœur.
*
Tandis que tu t’obstines à considérer le trottoir comme un bien qui t'appartient, je suis dans la peine de t'informer que malheureusement le cadastre a oublié de te préciser que les trottoirs appartiennent au domaine public soit à toi, à moi, mais aussi à X et Y mais en aucun cas seulement à toi et même si tu te dois de déneiger celui devant chez toi, jamais tu ne pourras revendiquer sa propriété et son usufruit.
*
Puis vient le moment où tu m'as signalé connaitre la loi et là je t'arrête tout de suite, tu as oublié cet article de loi, l'article R417-10, qu'on a dû inventer rien que pour moi, tu'as vu ils sont cool au Code de la route, il crée des lois comme ça pour me faire plaisir. Celui-ci dit haut et fort " Est considéré comme gênant la circulation publique l'arrêt ou le stationnement d'un véhicule : sur les trottoirs, les passages ou accotements réservés à la circulation des piétons ", va le lire il parle même du risque de contravention.
*
Et puis, je suis trop sympa je te mets même la définition de PIETON pour que tu comprennes que ton cher véhicule n'en fait pas partie mais que moi et mes enfants si: un piéton est une personne se déplaçant à pied, en marchant ou en courant, par opposition à celui qui utilise un véhicule.

Voilà, cher voisin, je me sens mieux je ne t'en veux plus car j'ai détecté en toi une ignorance que j'ai pu ce soir révéler mais aussi anéantir. Alors, comme tu n'es plus sans connaitre la loi, je suis ravie, heureuse de savoir que dès demain, ton véhicule ne stationnera plus sur le trottoir ne laissant pas suffisamment de place pour moi, mes enfants et la poussette.
*
Ne me dit pas merci, j'ai le coeur gros comme ça ^^
Allez sourit, la vie est belle ^^

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (4)

aggie
Pour avoir parcouru 5km à pieds/ jour pendant 10 ans je peux dire que je conchie les gens qui se garent sur les trottoirs.
Et je suis certaine que la plupart d'entre eux trouvent honteux de se garer sur les places réservées aux personnes handicapées. Par contre ça ne leur traverserait pas l'esprit qu'en se garant sur les trottoirs ils peuvent empêcher de passer les personnes en fauteuil (et vas-y pour descendre d'un trottoir en fauteuil quand il n'y a pas de passage bateau) ou les poussettes.
ourlittlefamily
  • ourlittlefamily (site web) | 05/02/2015
aggie tout à fait d'accord avec toi mais il ne faut surtout pas les contre dire!
sysyinthecity
  • 2. sysyinthecity (site web) | 04/02/2015
ah les gens qui stationnent sur les trottoirs ont le don aussi de m'énerver !!
ourlittlefamily
  • ourlittlefamily (site web) | 05/02/2015
ouf je ne suis pas la seule, ils ont aucun civisme sysyinthecity.

Ajouter un commentaire