❤ Quand notre travail 2.0 n’est pas respecté ! ❤

Quand notre travail 2 0 n est pas respecte

« Le web 2.0 donne aux gens la possibilité de trouver, organiser, partager et créer de l’information d’une manière à la fois personnelle et globalement accessible. » source Internetactu.com
Que l’on soit blogueur, photographe, dessinateur, écrivain ou tout autre chose qui a un lien avec internet, du moment où cela est publié sur le web, la majorité de la population ne respecte pas notre « travail ».
Que cela soit juste passionnel ou qu’il y est une histoire d’argent derrière notre publication, on a dans tous les cas passés des heures à bosser, réfléchir, méditer sur ce truc qui va être balancé sur la toile en quelques secondes.
Le blogueur aura écrit, réécrit, fait des recherches pour pondre son article de blog, sans parler qu’il devra trouver un titre accrocheur et une jolie illustration pour son article.
Un photographe aura fait un minimum heure de soohting pour sortir une jolie photo, l’aura travaillé sur logiciel etc.
Et je peux trouver des tonnes de boulot comme les deux précédents comme les dessinateurs, les écrivains, les journalistes etc.
Puis tu as ses gens, une majorité de la population, qui pense que ce qui traine sur le net est libre de droits, qu’aucune loi ne protège ce qui s’y trouve, que cela leur appartient grâce au merveilleux clic droit sans se rendre compte du geste égoïste qu’ils vont faire.
« Cette jolie photo serait bien sûr mon compte Facebook, cette musique serait cool sur ma vidéo, tien si je copiais/coller cet article de blog pour le mettre sur mon petit blog de 2 jours etc. »
Malheureusement, il arrive que le blogueur, le dessinateur, le photographe, grâce à des outils web ou tout simplement en flânant sur les réseaux sociaux, tombe sur son travail et là un pincement pour ne pas dire une douleur énorme se fait sentir au plus profond de son être.
Il se sent trahit, il ressent l’impression énorme que son travail n’est pas respecté et même s'il peut trouver cela flatteur de se faire voler, deux secondes après, c’est la colère qui prend le dessus.
Vous pourrez retirer l’objet du délit de la plateforme où vous l’aurez publié, vous pourrez vous excuser mille fois de ce geste qui vous paraissait anodin, quoi que vous ferez, ne pourra pas faire oublier la douleur qu’a pu ressentir l’auteur.
Tout simplement car à un moment donné, vous n’avez pas demandé la permission de prendre ce qui appartenait à X ou Y.
Tout simplement car à un moment donné, vous avez pu faire croire que c’était vous l’auteur d’un texte ou d’une photo.
Tout simplement car vous n’avez pas su respecter et reconnaitre réellement à sa juste valeur le travail de cette personne.
Tout simplement car pour vous cela n’est qu’une simple photo, qu’un tas de mots, qu’un dessin alors que réellement, derrière tout cela, se cache un être humain, avec un cœur et de la sensibilité qui aura longuement travaillé puis réfléchi avant de balancer son truc sur la toile.
Presque rien n’est libre de droits, presque rien n'est gratuit, en 2017, sur internet et c’est cela que la majorité des gens devraient avoir en tête car personne n’est censé ignorer la loi.
Quand notre travail 2.0 n’est pas respecté, c’est prendre le risque de tuer le partage d’information et par conséquent, c’est prendre le risque de condamner le web 2.0.

janvier blogueur annee 2017 web

Commentaires (5)

addfunandmix
  • 1. addfunandmix (site web) | 19/01/2017
Ah ben mince, on t'a volé des photos ?
ourlittlefamily
  • 2. ourlittlefamily (site web) | 19/01/2017
non Add, pas dernièrement mais je parle pour tous les gens qui se font voler leur travail 2.0 ;-)
victoria lynn
  • 3. victoria lynn (site web) | 19/01/2017
http://crea.vlggomez.photographe.over-blog.com/2016/11/quelqu-un-vend-mes-tutos.html

je suis tout à fait d'accord, je me suis rendue compte qu'un site prenait toutes nos photos et les revendait mais hélas c'est un site à double détente comme l'a fait remarquer une blogueuse [urlhttp://crea.vlggomez.photographe.over-blog.com/2016/11/pour-les-photos-ne-les-contactez-pas.html][/url]
maintenant ma belle mère s'est fait "voler" ses tutos gratuits et quelqu'un les vendait sur un site connu;
--
quand j'ai vu mes photos sur ce site où mon nom n'est même pas écrit je me suis sentie trahie, volée;
bien sûr on sait que ce que l'on met ne nous appartient plus , mais mettre nos références serait quand même un minimum
bonne soiréz
Leslie
Arf, malheureusement même en lisant cet article en boucle, des gens continueront de voler des éléments sans comprendre qu'ils le volent. Ce n'est pas parce que c'est publié sur internet que ça tombe dans le domaine public. J'adhère à ton rappel à l'ordre et je te félicite pour la sélection Hellocoton :)
Bonne soirée, bisous
Julie Crapaud Chameau
  • 5. Julie Crapaud Chameau (site web) | 07/04/2017
Et oui, c'est très juste !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau