paroles de parents

❤ Sourire encore ❤

SourireJe ne sais pas baisser les bras et perdre très longtemps le sourire sur mon visage surtout que malgré tout la vie est belle grâce à plein de petites choses.

Lire la suite

❤ C’est cela la pré-adolescence ? ❤

Calme

Je suis maman depuis 9 ans et demi déjà et du haut de mes 28 ans, je suis pourtant encore une jeune maman.

J’ai connu bien des étapes depuis que j’ai donné naissance à mon fils dont celui des deux ans et les « non » qui vont avec.

Lire la suite

❤ Aimez les fêtes, mes enfants ❤

panierdenoel1

J'aime les fêtes, toutes les fêtes surtout qu'aujourd'hui c'est la fête de mon fiston et depuis ce matin, on lui souhaite sa fête et il aura même un petit cadeau. Je vous en avais déjà parlé lors de la fête de Nana, dans ma famille cela est un rituel que je souhaite que mes enfants puissent perpétuer. J'aime les anniversaires, Pâques mais aussi et surtout Noël. La magie de cette fête est unique, la famille, les yeux des enfants qui pétillent, mon petit bonheur de jouer le père Noël, et même les comptes en banque sont dans le thème de cette fête : rouges ^^

Lire la suite

❤ Mon petit garçon avait deux ans… ❤

DSCN1461

…Aujourd’hui il a 8 ans et demi !

Quand mon petit garçon a eu deux ans, il venait tout juste de devenir grand frère pour la première fois, un rôle qu’il a toujours pris à cœur quoique cela ne fût pas toujours simple mais aujourd’hui encore, envers sa première sœur malgré les petites disputes, il montre des moments de tendresse envers elle que j’aime terriblement.

Quand mon petit garçon a eu deux ans, nous avions des soucis d’argent, il a eu des cadeaux d’occasions Franklin mais il était heureux, la valeur de l’argent il ne la connaissait pas et tout ce qu’il voulait neuf ou d’occaz c’était des cadeaux de son personnage préféré. Aujourd’hui, on ressent qu’il se souvient de cette période et sur sa liste de Noël seul deux jouets ont étés sélectionner, il a fait sa liste par rapport au montant et non à ses désirs.

Lire la suite

❤ Maman, c'est quand la rentrée? ❤

IMG_8579bis

Ballerines Jacadi

" Maman, c'est quand la rentrée? "

Ma Nana d'amour, tu me pose cette question depuis seulement mardi soit pile 1 semaine avant la rentrée scolaire, cela signifie que peut être les vacances n'ont pas étés trop longue à tes yeux et que tu ne t'ai pas trop ennuyer.

Je te réponds à chaque fois dans x dodos et tes yeux scintillent.

Tu es la seule à être presser de retourner à l'école, ton frère et ta sœur y vont à reculons peut être car au fond ton frère sait ce qui t'attend.

Je ne te le dis pas mais...

Lire la suite

❤ Je n'ai plus de bébé à la maison ❤

Bonjour IG. Bébé aime le @nutella je crois. #nutella

C'est officiel, c'est dit et c'est écrit, à la maison on a plus de bébé mais bien trois enfants dont une petite dernière de deux ans qui est plus une petite fille qu'un bébé cela est clairement comprit par nous, parent.

On l'a compris quand plus aucun objet chiner en brocante était un objet de puériculture.

Un bébé c'est d'après le Larousse un tout petit enfant mais ne dite surtout pas cela à N°3 qui elle se voit au même âge que sa sœur et son frère.

On a beau être encore dans les couches tout simplement car j’attends que le temps soit chaud pour sortir le pot mais je sais déjà qu'après cette étape, plus rien du stade du bébé fera écho dans notre maison.

Le tapis d'éveil a été remplacé il y a quelques mois par un tapis enfant avec une tête de mouton.

Le lit bébé a été remplacé par le lit du bas du lit superposé.

Le porte bébé, elle le refuse, je suis malheureuse de voir que mon ergobaby qui a fait de longues années aux côtés de mes ainés, ne fera encore que quelques mois auprès de Néné.

La poussette, elle aussi est limite de trop pour elle, passer 20 minutes, elle veut marcher, je me prépare aussi à m'en séparer.

Le biberon est plus souvent rembarrer pour les verres en plastique de chez Ikéa...

Lire la suite

❤ Elle a eu 23 mois ❤

DSCF4887bis

Quand on est parent, il arrive que certaines dates, certaines fêtes qui nous relies à nos enfants nous donnent envie de faire le bilan des jours, des semaines et des mois passer.

C’est le cas pour moi en ce moment depuis que j’ai fêtée les 23 mois de ma Néné, sûrement que l’anniversaire des deux ans qui arrive à grand pas me bouleverse bien plus que je le croyais.

Cette petite fée qui n’était pas prévue dans nos projets et depuis le jour où on a su qu’elle était dans mon bidon nous essayons d’y voir que du positif et heureusement il n’y a en majorité que du positif dans le fait qu’elle soit rentrée dans notre vie.

Notre puce fait tout à vitesse grand V, bilan je n’ai pas vraiment vu passer ses derniers mois mais je n’ai rien raté.

Justement en ce moment nous sommes en plein dans l’accompagnement de fin d’allaitement et de la propreté, deux choses que me font encore plus réfléchir sur mon rôle de mère.

Niveau mère grâce à elle je me sens enfin combler et je peux vous le dire je ne veux plus définitivement d’enfant.

Je me sens à 110% bien avec mes trois enfants et ne souhaitent dorénavant pouvoir profiter de leurs autonomies pour créer avec eux encore de doux et beaux souvenirs.

Niveau voyage outre Barcelone, nous n’avons pas eu la possibilité de revoyager à l’étranger mais cela n’est pas de sa faute, au contraire c’est plutôt de la mienne puisque la santé m’a joué des tours en 2013.

Ma néné a une énergie débordante et m’a fait comprendre que je n’avais plus 20 ans malgré le fait que je sois encore dans la vingtaine.

Notre bébé, nous a montré que notre couple était tout de même plus costaud pour accepter le chamboulement d’un troisième enfant non prévu au calendrier dans notre petite maison dans la joie et la bonne humeur ^^

Ma puce m’a fait grandir dans mon rôle de maman, j’essaye de ne pas faire avec elle les erreurs que j’ai pu faire avec sa sœur, je profite de notre allaitement, je cododote quand elle a peur, je suis beaucoup plus attentif à ses demandes que j’ai pu le faire avec ma seconde et je suis plus calme.

Ma N°3, m’a permis effectivement de me rapprocher de ma seconde sans le savoir ou le vouloir et je l’en remercie.

Ma Néné n’est pas toujours facile, elle est casse-cou, elle est gourmande, elle a du caractère mais elle est aussi très maline, très câline, très aimante et très rigolote en bref elle me ressemble beaucoup, je l’aime comme elle est et j’ai appréciée passer ses 23 derniers mois à ses côtés.

J’espère que les prochains mois qui viendront, je continuerais de profiter d’elle, que je pourrais continuer à lui apprendre à aimer la vie comme je le fait avec mes deux premiers et j’espère aussi qu’elle gardera se lien si magique qu’elle a avec son frère et sa sœur et qui chamboule mon cœur de maman.

DSCF4936

DSCF4785bis

❤ Bébé à la crèche et Maman à la maison ❤

♡ je suis rentré de la crèche maman ♡ #ourlittlefamily #france

Oui depuis la rentrée des vacances de la Toussaint, Néné va à la crèche tous les matins durant 1h30.

J’avais fait de même pour Rayanou et Nana, les mardis.

1h30 où elle peut jouer, danser, chanté, faire des activités sans MAMAN.

1h30 où je peux faire tranquillement mon ménage, des paperasses, des créations ou bloguer.

Oui j’assume totalement, enfin, de mettre ma fille à la crèche tout en étant maman au foyer.

Je ne culpabilise plus, au contraire je suis même très heureuse d’avoir pris cette décision.

J'ai le droit à 10 heures par semaine mais j'en utilise que 6 !

Elle est heureuse d’y aller et n’oublie jamais de me raconter ce qu’elle a fait avec ses mots de petites puces de 21 mois.

Je m’en fiche des « on dit », des commentaires critiques d’autrui.

Je la trouve beaucoup plus calme, faut dire que la crèche l’épuise et une fois rentrée elle va directement faire une sieste de 2h30.

Bilan à moi 4h par jour pour me ressourcer, me re concentrer sur des projets trop longtemps mit de côté.

Depuis je prends beaucoup plus de plaisir à jouer, danser et rigoler avec elle.

Ainsi j’ai plus de temps pour N°1 et N°2 et ils ne vont pas s’en plaindre, bien loin de là.

Être maman au foyer ne veut pas dire ne pas pouvoir faire garder par autrui son petit afin de se reposer ou bien pouvoir se réorienter professionnellement parlant.

Être maman au foyer ne veut pas dire qu’on doit être tout le temps 100% maman.

A moi du temps pour bricoler dans la maison, crée pour la boutique, lire un bon livre et écouter de la musique…

A moi, les plaisirs simples sans devoir pour autant être à l’affut d’un pas maladroit de ma fée qui finirait en bisous magique.

On peut être maman au foyer et faire garder son bébé, il n’y a rien d’atroce dans ce fait, votre éducation n’en sera pas  abîmer car une maman épanouie et heureuse et l’un des plus beaux cadeaux que l’on peut offrir à ses enfants.

 

❤ J'assume mon rôle de mère au foyer ❤

♥ nous sommes des filles frisées ♥ mère-fille ♥ #mother #girly #love #ourlittlefamily #france

Dois-je être fière d’être mère au foyer ?

Ou plutôt d’être maman au foyer, je préfère le terme de maman qui est bien plus doux que « mère ».

Être mère au foyer c’est aussi être femme au foyer et d’après wikipédia mon rôle est le suivant :

C’est elle qui réalise la majeure partie des tâches du foyer : entretien domestique, achats, préparation des repas, surveillance et éducation des enfants,

Oui c’est tout à fait exacte, en semaine je suis celle qui cuisine (et j’adore cela) mais aussi qui dépense les sous fait les courses, qui entretient la maison (et donc je décide à 98% de la décoration de la maison) et qui surveille les enfants.

Sur ces différents points je suis d’accord, cela est mon rôle du lundi au vendredi comprit mais le weekend, quand on chéri est présent, ses tâches sont divisées par deux. Je suis ainsi comme lui en partie en weekend malgré qu’à mes yeux être maman au foyer n’est en aucun cas un métier mais bien un  rôle que j’ai choisi.

Quant à l’éducation, au fond, on l’a décidé à deux, je n’ai pas choisi seule comment serait élever nos enfants.

Je suis fière de mon statut de mère au foyer, l’idée de travailler en extérieur de la maison ne me plait guère car j’ai beaucoup de mal avec l’idée d’avoir un supérieur au-dessus de ma tête qui me dirige comme un pantin.

Si j’assume mon rôle de maman au foyer, de femme au foyer, c’est aussi surement car j’ai une vie social, je ne suis pas seul au quotidien.

J’ai aussi des passions, des activités qui me prennent beaucoup de temps et par conséquent m’empêche de m’ennuyer.

 Si j’assume mon rôle de mère au foyer c’est que je sais que les revenues de mon homme suffisent pour l’instant pour pouvoir continuer ainsi et que j'ai aussi des revenus à moi mais quand cela ne fut pas le cas, j’ai eu la chance de trouver des petits jobs comme beaucoup de maman qui permettent de mettre du beurre dans les épinards tout en jonglant avec ma vie de mère au foyer.

Si j’assume mon rôle de maman c’est aussi car je n’ai pas besoin de reconnaissance, ni d’autrui ni de mes enfants à ce niveau-là.

Oui j’aime être mère au foyer, j’aime se rôle que j’ai choisi, j’aime pouvoir faire de mes journées ce que bons me semblent, j’aime être avec mes enfants, j’aime cuisiner, j’aime mon calme et mon train de vie.

Grâce à ce rôle je peux être bénévole, lire, écrire, faire presque tout ce qui me plait.

Alors quand des mamans qui travaillent me demandent si je compte travailler un jour je leur réponds que non, que je me plais ainsi, que ce n’est pas toujours facile, que le soir on est épuisé mais que sans moi à la maison la vie serait bien plus compliqué à gérer.

On serait tous bien plus stresser, les enfants devraient aller au périscolaire dès 8h du matin ou alors y aller le soir jusqu’à 18h. Néné devrait aller à la crèche quotidiennement. Je devrais  leur trouver un mode de garde le mercredi. Les papiers administratifs et les rendez-vous seraient pour moi une charge, une difficulté à caler dans un emploi du temps déjà bien chargé. Etc….

Je fais partie de ses personnes qui respectent le choix des autres, je comprends celles qui ne pourraient pas vivre sans leurs travailles, qu’être mère au foyer serait une charge. Et il en faut heureusement sinon les entreprises seraient remplies d’homme, et on aurait plu de porte-parole pour représentés la gente féminine. Puis sans ses femmes qui travaillent, on aurait plus de papa au foyer non plus ^^

Je pense que le fait d’avoir travaillé 3 ans en tant qu’auto entrepreneur n’a pas aidé à changer mon point de vu à ce sujet, j’ai beaucoup aimé mon travail et les points positifs.

Même si pour beaucoup de gens travailler à la maison c’est du gâteau et que la reconnaissance on en a moins qu’une maman qui travaille dans un bureau, moi je sais qu’être chez moi en tant que travailleuse indépendante ou bien mère au foyer et ce qui me convient le mieux au jour d’aujourd’hui.

J’aime être dans mon cocon.

Chacune doit trouver son équilibre au quotidien et ne jugé personne sur son choix de vie.

❤ Et vous positif ou pas du tout? ❤

★ J'aime les roses ★#rose #fleur #paimpol #blog #ourlittlefamily #france

Pour comprendre cet article, faut avant tout relire celui sur le fait que je sois une Nana positive.

Je sais que ce sujet est très épineux et que je prends des risques à en parler car les français sont connu pour être grincheux.

Si vous êtes positif, alors rester ainsi, il ne faut pas que la tristesse, le malheur ou les plaintes d’autrui soit néfaste à votre façon de voir la vie.

Cela n’est pas une honte d’aimer la vie et cela n’apportera pas plus de malheurs aux autres.

Si vous l’êtes pas, demandez-vous pourquoi….

Il n’est pas facile de voir tout en positif du jour en lendemain, moi j’ai grandis ainsi mais voici quelques conseils qui peut être vous aidera.

J’aime les plaisirs simples de la vie.

Se remettre en question est important pour avoir une mentalité positive.

Se dire que d’autres connaissent pire que vous est aussi très important, c’est la base de ma façon de penser.

Votre voiture est tombée en panne ? Vous avez une fuite d’eau ? Etc…et vous en fait toute une histoire ? Pourquoi ?

Car franchement une voiture cela se répare, une fuite d’eau aussi, cela n’est que matériel  et vous trouverez surement une solution à ce genre de problème.

Le plus important c’est que votre santé soit bonne, que vos enfants aillent bien et tout cela n’est en rien matériel.

Se plaindre est devenu quotidien pour vous ?

Bouger et regarder autour de vous et vous verrez que cela n’apportera rien de positif, que vos plaintes sont peut-être futiles et qu’à part rechercher du soutien vous n’aurez peut-être rien d’autres.

Mettez plutôt votre énergie dans la recherche d’une solution à votre problème, même si vous pensez qu’il n’y en a pas, il y en a toujours.

Une fois votre souci résolu, vous aurez la satisfaction d’avoir rayé un problème dans votre vie, vous serez fière de vous.

Pour être positif, faut voir la vie comme le voit les enfants :

Un arbre d’automne c’est beau, la mer c’est magnifique, le soleil c’est mystérieux.

Il faut rêver au quotidien.

Je me suis aperçu que l’ennuie peut emmener à la réflexion, donc j’évite au maximum de rester à rien faire.

Puis surtout prenez soin de vous, c’est très important pour relativiser.

Vous n’y arrivez pas ?

Peut-être que vous déprimez, là aussi ce n’est pas une honte, votre médecin peut vous aider à vous en sortir, peut être que cette déprime, se ras le bol vient d’un manque d’organisation, manque de sommeil etc….

Vous n’aimez pas du tout votre vie ?

Alors qu’attendez-vous pour la changer ? Même un petit peu pour ne pas que cela soit au détriment des autres…. Il n’y a que vous qui pouvait la changer, moi, les autres, ni pourront rien.

Et n’oublier pas que les plaintes peuvent déteindre sur autrui, sur vos enfants aussi donc resté au maximum positif.