paroles de parents

❤ Sourire encore ❤

SourireJe ne sais pas baisser les bras et perdre très longtemps le sourire sur mon visage surtout que malgré tout la vie est belle grâce à plein de petites choses.

Lire la suite

❤ C’est cela la pré-adolescence ? ❤

Calme

Je suis maman depuis 9 ans et demi déjà et du haut de mes 28 ans, je suis pourtant encore une jeune maman.

J’ai connu bien des étapes depuis que j’ai donné naissance à mon fils dont celui des deux ans et les « non » qui vont avec.

Lire la suite

❤ Aimez les fêtes, mes enfants ❤

panierdenoel1

J'aime les fêtes, toutes les fêtes surtout qu'aujourd'hui c'est la fête de mon fiston et depuis ce matin, on lui souhaite sa fête et il aura même un petit cadeau. Je vous en avais déjà parlé lors de la fête de Nana, dans ma famille cela est un rituel que je souhaite que mes enfants puissent perpétuer. J'aime les anniversaires, Pâques mais aussi et surtout Noël. La magie de cette fête est unique, la famille, les yeux des enfants qui pétillent, mon petit bonheur de jouer le père Noël, et même les comptes en banque sont dans le thème de cette fête : rouges ^^

Lire la suite

❤ Mon petit garçon avait deux ans… ❤

DSCN1461

…Aujourd’hui il a 8 ans et demi !

Quand mon petit garçon a eu deux ans, il venait tout juste de devenir grand frère pour la première fois, un rôle qu’il a toujours pris à cœur quoique cela ne fût pas toujours simple mais aujourd’hui encore, envers sa première sœur malgré les petites disputes, il montre des moments de tendresse envers elle que j’aime terriblement.

Quand mon petit garçon a eu deux ans, nous avions des soucis d’argent, il a eu des cadeaux d’occasions Franklin mais il était heureux, la valeur de l’argent il ne la connaissait pas et tout ce qu’il voulait neuf ou d’occaz c’était des cadeaux de son personnage préféré. Aujourd’hui, on ressent qu’il se souvient de cette période et sur sa liste de Noël seul deux jouets ont étés sélectionner, il a fait sa liste par rapport au montant et non à ses désirs.

Lire la suite

❤ Maman, c'est quand la rentrée? ❤

IMG_8579bis

Ballerines Jacadi

" Maman, c'est quand la rentrée? "

Ma Nana d'amour, tu me pose cette question depuis seulement mardi soit pile 1 semaine avant la rentrée scolaire, cela signifie que peut être les vacances n'ont pas étés trop longue à tes yeux et que tu ne t'ai pas trop ennuyer.

Je te réponds à chaque fois dans x dodos et tes yeux scintillent.

Tu es la seule à être presser de retourner à l'école, ton frère et ta sœur y vont à reculons peut être car au fond ton frère sait ce qui t'attend.

Je ne te le dis pas mais...

Lire la suite

❤ Je n'ai plus de bébé à la maison ❤

Bonjour IG. Bébé aime le @nutella je crois. #nutella

C'est officiel, c'est dit et c'est écrit, à la maison on a plus de bébé mais bien trois enfants dont une petite dernière de deux ans qui est plus une petite fille qu'un bébé cela est clairement comprit par nous, parent.

On l'a compris quand plus aucun objet chiner en brocante était un objet de puériculture.

Un bébé c'est d'après le Larousse un tout petit enfant mais ne dite surtout pas cela à N°3 qui elle se voit au même âge que sa sœur et son frère.

On a beau être encore dans les couches tout simplement car j’attends que le temps soit chaud pour sortir le pot mais je sais déjà qu'après cette étape, plus rien du stade du bébé fera écho dans notre maison.

Le tapis d'éveil a été remplacé il y a quelques mois par un tapis enfant avec une tête de mouton.

Le lit bébé a été remplacé par le lit du bas du lit superposé.

Le porte bébé, elle le refuse, je suis malheureuse de voir que mon ergobaby qui a fait de longues années aux côtés de mes ainés, ne fera encore que quelques mois auprès de Néné.

La poussette, elle aussi est limite de trop pour elle, passer 20 minutes, elle veut marcher, je me prépare aussi à m'en séparer.

Le biberon est plus souvent rembarrer pour les verres en plastique de chez Ikéa...

Lire la suite

❤ Elle a eu 23 mois ❤

DSCF4887bis

Quand on est parent, il arrive que certaines dates, certaines fêtes qui nous relies à nos enfants nous donnent envie de faire le bilan des jours, des semaines et des mois passer.

C’est le cas pour moi en ce moment depuis que j’ai fêtée les 23 mois de ma Néné, sûrement que l’anniversaire des deux ans qui arrive à grand pas me bouleverse bien plus que je le croyais.

Cette petite fée qui n’était pas prévue dans nos projets et depuis le jour où on a su qu’elle était dans mon bidon nous essayons d’y voir que du positif et heureusement il n’y a en majorité que du positif dans le fait qu’elle soit rentrée dans notre vie.

Notre puce fait tout à vitesse grand V, bilan je n’ai pas vraiment vu passer ses derniers mois mais je n’ai rien raté.

Justement en ce moment nous sommes en plein dans l’accompagnement de fin d’allaitement et de la propreté, deux choses que me font encore plus réfléchir sur mon rôle de mère.

Niveau mère grâce à elle je me sens enfin combler et je peux vous le dire je ne veux plus définitivement d’enfant.

Je me sens à 110% bien avec mes trois enfants et ne souhaitent dorénavant pouvoir profiter de leurs autonomies pour créer avec eux encore de doux et beaux souvenirs.

Niveau voyage outre Barcelone, nous n’avons pas eu la possibilité de revoyager à l’étranger mais cela n’est pas de sa faute, au contraire c’est plutôt de la mienne puisque la santé m’a joué des tours en 2013.

Ma néné a une énergie débordante et m’a fait comprendre que je n’avais plus 20 ans malgré le fait que je sois encore dans la vingtaine.

Notre bébé, nous a montré que notre couple était tout de même plus costaud pour accepter le chamboulement d’un troisième enfant non prévu au calendrier dans notre petite maison dans la joie et la bonne humeur ^^

Ma puce m’a fait grandir dans mon rôle de maman, j’essaye de ne pas faire avec elle les erreurs que j’ai pu faire avec sa sœur, je profite de notre allaitement, je cododote quand elle a peur, je suis beaucoup plus attentif à ses demandes que j’ai pu le faire avec ma seconde et je suis plus calme.

Ma N°3, m’a permis effectivement de me rapprocher de ma seconde sans le savoir ou le vouloir et je l’en remercie.

Ma Néné n’est pas toujours facile, elle est casse-cou, elle est gourmande, elle a du caractère mais elle est aussi très maline, très câline, très aimante et très rigolote en bref elle me ressemble beaucoup, je l’aime comme elle est et j’ai appréciée passer ses 23 derniers mois à ses côtés.

J’espère que les prochains mois qui viendront, je continuerais de profiter d’elle, que je pourrais continuer à lui apprendre à aimer la vie comme je le fait avec mes deux premiers et j’espère aussi qu’elle gardera se lien si magique qu’elle a avec son frère et sa sœur et qui chamboule mon cœur de maman.

DSCF4936

DSCF4785bis

❤ Bébé à la crèche et Maman à la maison ❤

♡ je suis rentré de la crèche maman ♡ #ourlittlefamily #france

Oui depuis la rentrée des vacances de la Toussaint, Néné va à la crèche tous les matins durant 1h30.

J’avais fait de même pour Rayanou et Nana, les mardis.

1h30 où elle peut jouer, danser, chanté, faire des activités sans MAMAN.

1h30 où je peux faire tranquillement mon ménage, des paperasses, des créations ou bloguer.

Oui j’assume totalement, enfin, de mettre ma fille à la crèche tout en étant maman au foyer.

Je ne culpabilise plus, au contraire je suis même très heureuse d’avoir pris cette décision.

J'ai le droit à 10 heures par semaine mais j'en utilise que 6 !

Elle est heureuse d’y aller et n’oublie jamais de me raconter ce qu’elle a fait avec ses mots de petites puces de 21 mois.

Je m’en fiche des « on dit », des commentaires critiques d’autrui.

Je la trouve beaucoup plus calme, faut dire que la crèche l’épuise et une fois rentrée elle va directement faire une sieste de 2h30.

Bilan à moi 4h par jour pour me ressourcer, me re concentrer sur des projets trop longtemps mit de côté.

Depuis je prends beaucoup plus de plaisir à jouer, danser et rigoler avec elle.

Ainsi j’ai plus de temps pour N°1 et N°2 et ils ne vont pas s’en plaindre, bien loin de là.

Être maman au foyer ne veut pas dire ne pas pouvoir faire garder par autrui son petit afin de se reposer ou bien pouvoir se réorienter professionnellement parlant.

Être maman au foyer ne veut pas dire qu’on doit être tout le temps 100% maman.

A moi du temps pour bricoler dans la maison, crée pour la boutique, lire un bon livre et écouter de la musique…

A moi, les plaisirs simples sans devoir pour autant être à l’affut d’un pas maladroit de ma fée qui finirait en bisous magique.

On peut être maman au foyer et faire garder son bébé, il n’y a rien d’atroce dans ce fait, votre éducation n’en sera pas  abîmer car une maman épanouie et heureuse et l’un des plus beaux cadeaux que l’on peut offrir à ses enfants.

 

❤ J'assume mon rôle de mère au foyer ❤

♥ nous sommes des filles frisées ♥ mère-fille ♥ #mother #girly #love #ourlittlefamily #france

Dois-je être fière d’être mère au foyer ?

Ou plutôt d’être maman au foyer, je préfère le terme de maman qui est bien plus doux que « mère ».

Être mère au foyer c’est aussi être femme au foyer et d’après wikipédia mon rôle est le suivant :

C’est elle qui réalise la majeure partie des tâches du foyer : entretien domestique, achats, préparation des repas, surveillance et éducation des enfants,

Oui c’est tout à fait exacte, en semaine je suis celle qui cuisine (et j’adore cela) mais aussi qui dépense les sous fait les courses, qui entretient la maison (et donc je décide à 98% de la décoration de la maison) et qui surveille les enfants.

Sur ces différents points je suis d’accord, cela est mon rôle du lundi au vendredi comprit mais le weekend, quand on chéri est présent, ses tâches sont divisées par deux. Je suis ainsi comme lui en partie en weekend malgré qu’à mes yeux être maman au foyer n’est en aucun cas un métier mais bien un  rôle que j’ai choisi.

Quant à l’éducation, au fond, on l’a décidé à deux, je n’ai pas choisi seule comment serait élever nos enfants.

Je suis fière de mon statut de mère au foyer, l’idée de travailler en extérieur de la maison ne me plait guère car j’ai beaucoup de mal avec l’idée d’avoir un supérieur au-dessus de ma tête qui me dirige comme un pantin.

Si j’assume mon rôle de maman au foyer, de femme au foyer, c’est aussi surement car j’ai une vie social, je ne suis pas seul au quotidien.

J’ai aussi des passions, des activités qui me prennent beaucoup de temps et par conséquent m’empêche de m’ennuyer.

 Si j’assume mon rôle de mère au foyer c’est que je sais que les revenues de mon homme suffisent pour l’instant pour pouvoir continuer ainsi et que j'ai aussi des revenus à moi mais quand cela ne fut pas le cas, j’ai eu la chance de trouver des petits jobs comme beaucoup de maman qui permettent de mettre du beurre dans les épinards tout en jonglant avec ma vie de mère au foyer.

Si j’assume mon rôle de maman c’est aussi car je n’ai pas besoin de reconnaissance, ni d’autrui ni de mes enfants à ce niveau-là.

Oui j’aime être mère au foyer, j’aime se rôle que j’ai choisi, j’aime pouvoir faire de mes journées ce que bons me semblent, j’aime être avec mes enfants, j’aime cuisiner, j’aime mon calme et mon train de vie.

Grâce à ce rôle je peux être bénévole, lire, écrire, faire presque tout ce qui me plait.

Alors quand des mamans qui travaillent me demandent si je compte travailler un jour je leur réponds que non, que je me plais ainsi, que ce n’est pas toujours facile, que le soir on est épuisé mais que sans moi à la maison la vie serait bien plus compliqué à gérer.

On serait tous bien plus stresser, les enfants devraient aller au périscolaire dès 8h du matin ou alors y aller le soir jusqu’à 18h. Néné devrait aller à la crèche quotidiennement. Je devrais  leur trouver un mode de garde le mercredi. Les papiers administratifs et les rendez-vous seraient pour moi une charge, une difficulté à caler dans un emploi du temps déjà bien chargé. Etc….

Je fais partie de ses personnes qui respectent le choix des autres, je comprends celles qui ne pourraient pas vivre sans leurs travailles, qu’être mère au foyer serait une charge. Et il en faut heureusement sinon les entreprises seraient remplies d’homme, et on aurait plu de porte-parole pour représentés la gente féminine. Puis sans ses femmes qui travaillent, on aurait plus de papa au foyer non plus ^^

Je pense que le fait d’avoir travaillé 3 ans en tant qu’auto entrepreneur n’a pas aidé à changer mon point de vu à ce sujet, j’ai beaucoup aimé mon travail et les points positifs.

Même si pour beaucoup de gens travailler à la maison c’est du gâteau et que la reconnaissance on en a moins qu’une maman qui travaille dans un bureau, moi je sais qu’être chez moi en tant que travailleuse indépendante ou bien mère au foyer et ce qui me convient le mieux au jour d’aujourd’hui.

J’aime être dans mon cocon.

Chacune doit trouver son équilibre au quotidien et ne jugé personne sur son choix de vie.

❤ Et vous positif ou pas du tout? ❤

★ J'aime les roses ★#rose #fleur #paimpol #blog #ourlittlefamily #france

Pour comprendre cet article, faut avant tout relire celui sur le fait que je sois une Nana positive.

Je sais que ce sujet est très épineux et que je prends des risques à en parler car les français sont connu pour être grincheux.

Si vous êtes positif, alors rester ainsi, il ne faut pas que la tristesse, le malheur ou les plaintes d’autrui soit néfaste à votre façon de voir la vie.

Cela n’est pas une honte d’aimer la vie et cela n’apportera pas plus de malheurs aux autres.

Si vous l’êtes pas, demandez-vous pourquoi….

Il n’est pas facile de voir tout en positif du jour en lendemain, moi j’ai grandis ainsi mais voici quelques conseils qui peut être vous aidera.

J’aime les plaisirs simples de la vie.

Se remettre en question est important pour avoir une mentalité positive.

Se dire que d’autres connaissent pire que vous est aussi très important, c’est la base de ma façon de penser.

Votre voiture est tombée en panne ? Vous avez une fuite d’eau ? Etc…et vous en fait toute une histoire ? Pourquoi ?

Car franchement une voiture cela se répare, une fuite d’eau aussi, cela n’est que matériel  et vous trouverez surement une solution à ce genre de problème.

Le plus important c’est que votre santé soit bonne, que vos enfants aillent bien et tout cela n’est en rien matériel.

Se plaindre est devenu quotidien pour vous ?

Bouger et regarder autour de vous et vous verrez que cela n’apportera rien de positif, que vos plaintes sont peut-être futiles et qu’à part rechercher du soutien vous n’aurez peut-être rien d’autres.

Mettez plutôt votre énergie dans la recherche d’une solution à votre problème, même si vous pensez qu’il n’y en a pas, il y en a toujours.

Une fois votre souci résolu, vous aurez la satisfaction d’avoir rayé un problème dans votre vie, vous serez fière de vous.

Pour être positif, faut voir la vie comme le voit les enfants :

Un arbre d’automne c’est beau, la mer c’est magnifique, le soleil c’est mystérieux.

Il faut rêver au quotidien.

Je me suis aperçu que l’ennuie peut emmener à la réflexion, donc j’évite au maximum de rester à rien faire.

Puis surtout prenez soin de vous, c’est très important pour relativiser.

Vous n’y arrivez pas ?

Peut-être que vous déprimez, là aussi ce n’est pas une honte, votre médecin peut vous aider à vous en sortir, peut être que cette déprime, se ras le bol vient d’un manque d’organisation, manque de sommeil etc….

Vous n’aimez pas du tout votre vie ?

Alors qu’attendez-vous pour la changer ? Même un petit peu pour ne pas que cela soit au détriment des autres…. Il n’y a que vous qui pouvait la changer, moi, les autres, ni pourront rien.

Et n’oublier pas que les plaintes peuvent déteindre sur autrui, sur vos enfants aussi donc resté au maximum positif.

❤ Je ne sais pas rester à rien faire… ❤

Ouai je regarde encore fast and furious 6 mdr

trop bien fast and furious 6 ^^

….ou presque ^^

S’il y a une chose que je déteste c’est bien de ne rien faire.

Je n’aime pas voir que ma journée est finie et n’avoir rien avancé dans mes projets.

J’aime limite être surbooké.

Alors quand je dois cohabiter avec un homme plutôt cool, qui prend son temps, j’ai du mal, je prends sur moi ou je gueule ^^

Je pense que la vie est fait pour ne pas qu’on passe son temps à s’ennuyer, pour avoir des projets et surtout les réaliser.

Mais j’ai aussi appris avec le temps à me remettre en question et essayer de cohabiter avec se papa cool ^^

Alors moi aussi défois, surtout le dimanche, j’aime laisser le temps au temps et me détendre mais je l’avoue, pour en arriver là, il m’a fallu des mois et même des années de combat avec moi-même car au fond même si cela peut faire du bien, je n’aime pas rester à rien faire.

J’aime aller au lit le soir en me disant que cette journée fut fatigante mais très productive mais par contre quand le vendredi soir je suis sur les rotules, je me dis que j’en ai peut-être un peu trop fait.

Vous aussi vous êtes comme moi ?

❤ Quand la crèche ne se remet pas en question ❤

La crèche c'est super bien passer avec des dames inconnues... donc j'ai préciser que néné n'irait pas les jours où sa sera la dame que je ne sens pas. Sa n'a pas plus et bien c'est pareil.  ^^ #blog #blogueuse #ourlittlefamily #france

Si vous suivez mon épopée crèche, vous le savez depuis 3 semaines (j’attaque la 4éme), ma puce fait 2 ou 3 fois 30 minutes par semaine de crèche

Au départ tout se passer très bien jusqu’à qu’elle soit surveiller par une nouvelle dame, presque inconnue pour ma puce.

J’ai cherché à savoir ce qui pouvait clocher outre le fait que cela viennent d’elle ou de moi comme le disent si bien ses dames à qui je confie mon enfant.

Au départ, je pensais à la fatigue, que nenni, aujourd’hui tout c’est bien passer et elle n’avait pas fait de sieste.

Je pensais que c’était le fait qu’elle souhaitait jouer dehors, nada, aujourd’hui elle n’a pas joué dehors.

Puis je me suis demander si ça ne venait pas de la nouvelle dame….Et bizarrement quand je prône cette éventualité mixer avec le fait que son adaptation soit bien trop longue (on attaque la 4éme semaine quand même)et bien ça ne plait pas du tout !

Pourquoi ma fille devrait avoir le filling avec tout le monde ?

Pourquoi ne pourrait-elle pas se sentir mal en compagnie de cette personne ?

Pourquoi l’idée de que je mette cette probabilité ne plait pas à ma crèche ?

Cela serait si bizarre si en fait, ma fille ne serait pas le problème ?

Mais pourquoi donc est-ce difficile au structure d’accueil, au gens de comprendre qu’un enfant est une personne avec des ressenties, des sentiments ?

Aujourd’hui, j’ai dit ce que je pensais ouvertement, que le souci ça n’est pas moi ni ma fille et si cela ne plait pas, c’est pareil !

Je pense qu’il y a un souci avec cette structure et cette personne car outre le fait qu’elle n’est pas le filling presque un mois d’adaptation c’est irréelle et quand je leur parle de travail à la maison etc….pour elles c’est limite ne rien faire.

Attention dans 10 jours, ils garderont néné peut être 2h.....oui oui pas avant soit lors de notre 6éme semaine d'adaptation!

Je pense qu’il est temps qu’elles prennent aussi leurs responsabilités et qu’elles fassent leurs travails au mieux et non par rapport au statut professionnel de chaque parent mais plutôt par rapport à chaque enfant déjà sa serait bien ^^

❤ Je suis rebooster ❤

J'arrête de faire des grosses plus de place sur la photo mdr

Le 13 juin, je te disais publiquement que je faisais une déprime et pourtant le 17 la voilà déjà partie, oublier.

Ce n'est pas sans mal que j'ai combattu les idées noires, pour tout te dire c'est grâce à mon entourage que j'ai pu de nouveau retrouver ma positive attitude.

J'ai vu que j'avais moi aussi des limites mentales et que le manque de soleil pouvait aussi me manquer au point de me donner envie d'hiberner.

Mon mari m'a comme d'habitude beaucoup écouter, rassurer et rebooster. Il a même trouver des idées pour notre prochain voyage et j'en rêve déjà.

Puis j'ai des amis qui m'ont aussi dit de dire "stop" et de me retrouver un peu, de faire le vide, c'est se que j'ai fait.

Hier, j'allais beaucoup mieu, le sourire sur le visage et une to do list longue comme le bras à faire puisque j'avais prit beaucoup de retard dans mon chez moi.

Je l'ai finis tout en gérant ma néné qui avait décider que les cries seraient son ami ^^

Aujourd'hui, j'ai encore une to do list à rayer, beaucoup de courrier à poster et des petits présent à envoyer mais je prend cela avec grande motivation comme si la semaine passer avait été une perte de temps à rattraper.

Cette petite déprime au fond m'a fait un bien fou, il m'a montrer que j'avais des limites que je n'aurais jamais imaginer et surtout que j'étais bien entourer.

❤ Et toi tu connais tes limites? ❤

❤ Je vais être égoïste pour une fois ❤

Pour une fois en 8 ans, j'ai décider d'être une mère et une épouse égoïste pour mon anniversaire et me faire un beau et gros cadeaux. D'habitude, je ne demande rien car je n'ai rien en tête autour du 27 mai qui me ferait plaisir ou qui me serait nécessaire, je l'avoue je ne manque de rien. Mais là j'ai décider de m'offrir un jolie sac, un de marque, si possible un Repetto, un Céline ou autre qui me plaise.

Je trouve qu'en 8 ans de maman et épouse à l'écoute, sans faille, débrouillarde, souriante et tenant la maison à bout de bras même malade, j'ai le droit d'être égoïste.

Oui j'ai un Pierre Cardin achetait en brocante (me le rappel gentil petit mari ^^) ce jour là je ne l'ai pas ruiner. Il est très beau au passage tout en cuir et comme neuf mais je ne trouve aucune occasion pour l'utiliser....

Là je veux un sac qui me suivent tous l'été mais pas en mettant 400 euros dedans, non. Je serais une égoïste sympa, max 80 euros, et en occasion, bilan 10 euros par an sur 8 ans pour me remercier hihi.

Oui je vais être égoïste car un sac au fond sa ne sert à presque rien, mais sa me fait tellement plaisir que je sais qu'ils m'en voudront pas ^^

ps: Ne vous inquiétez pas je ne les prives pas de nourriture en échange ^^

❤ Et vous égoïste défois? ❤

❤ Parrain, marraine des liens précieux ❤

23850_1425611846775_2537472_n

C'est au pays des cactus qui m'a fait rappeler qu'avec mon petit mari nous étions indécis sur notre choix de parrain et marraine de Néné. On est pas presser, Nana et Rayan ont été baptiser il y a tout juste 3 ans, ils avaient 3 ans et demis et presque 2 ans. Mais pour eux le choix fut très simple à l'époque.

Pour nous, croyant, un parrain et une marraine a un rôle précieux et non pas que symbolique. Mon petit mari et moi, nous sommes nous même parrain et marraine et nous savons le rôle que cela engage sur le long terme.

Pour Nana, nous avions opter la facilitée, la famille mais clairement on le regrette pas, elle adore sa marraine et son parrain. Il lui corresponde totalement. Son parrain et sa marraine sont aussi foufou qu'elle ^^

Pour Rayan , on a choisit à l'époque des amis, sans aucun regret, ce sont des personnes qui l'aimait d'un amour sincère, sans aucun lien de sang, tout ce qu'on recherchait pour notre petit garçon. Rayan est très proche de son parrain, il a même prit comme modèle pour certaines choses et ont beaucoup de point commun et il adore sa marraine, malgré la distance...

Oui car nous parents, nous sommes fâcher avec la marraine de notre fils, comme sa arrive dans beaucoup de famille. Sauf que chez nous les enfants sont libres d'expressions et peuvent ouvertement parler de tout même de se qui pourrait gêner. Il nous a réclamer sa marraine il y a quelques mois, a regarder des photos dans son album de baptême, il a encore des souvenirs. Et si un enfant à des souvenirs lointain de quelqu'un c'est qu'au fond cette personne lui a apporter quelques choses. Alors avec mon mari, on a discuter, et on a eu une idée pour que ce lien de filleul/marraine, ce ressoude...mais sans qu'on s'y immisce, on a pas envie de faire partie de leur duo.

On a ouvert une boite mail à notre fils, pas que pour jouer sur Gulli je précise hihi, mais étant en CP, en sachant lire et écrire, on c'est dit qu'il était assez grand pour entretenir ce lien avec sa marraine. Jusqu'à maintenant cela lui convient, il regarde sa boite mail pour voir si il a un message, quand il en a pas je lui dis juste que sa marraine est très prise, pareil quand il n'a pas de nouvelle durant 15 jours de son parrain.  Quand il veut mettre un smiley, une photo je lui montre comment faire, quand il ne sait pas comment écrire un mot je lui epelle mais on ne le dirige pas. La marraine a jusque maintenant jouer le jeu, je pense qu'elle comprend notre fils.

On pense qu'un parrain, une marraine ont un rôle précieux, pour preuve le manque ressentie par notre fils. Il a comprit qu'on était fâcher et pourtant la réclamer. Et notre Nana réclame souvent sa marraine et son parrain.

Au jours d'aujourd'hui, si on devais choisir un parrain et une marraine pour Néné, on se tournerait vers Rayan et Nana. En 1 an, il lui ont tout apprit, il la suit, la soutien et la releve mais surtout il aime et sans amour ce rôle est futile. Quitte à attendre quelques années, je pense que se rôle leurs plairaient.

Voilà quand on choisit un parrain et une marraine, c'est au filling que cela devrait se jouer et rien ne devrait gâcher ce lien même des fâcheries de grands.

❤ ps: bisous à ma filleule et joyeux 3 ans de parrainage aux parrains et marraines de nos 2 grands. ❤

23850_1425605806624_1988067_n

❤ Les copines un anti baby blues ❤

Je rebondit avec ce texte sur l'article de blog de maman créative,

qui parle de son blues de jeunes mamans comme on est beaucoup

à en avoir connu et même moi (oui oui ^^).

Pour Rayan, c'était mon premier, mon précieu,

je voulais être parfaite, allaiter, couche lavable et cela tout en apprenant

mon rôle de maman à tout juste 19 ans.

Je venais ne quitter mon foyer maternelle, ma vie parisienne et j'étais par

conséquent toute seule la journée car petit mari travaillait.

J'ai connu durant 6 mois, un allaitement fatiguant mais surtout un isolement

dans cette ville inconnu qui me rendait folle, j'en avais marre et j'ai donc un peu

déprimé les 6 premiers mois.

Ensuite, on a acheté notre maison, on c'est marié puis N°2 a débarqué,

j'étais mieux organiser mais je ne m'attendais pas à vivre l'echec d'un allaitement avec

ma princesse et surtout qu'elle ne fasse pas ces nuit avant 3 ans et demis.

Donc là aussi j'ai connu mes periodes de blues car toujours seuls, épaulé que par mon mari.

Alors quand je suis tomber enceinte de N°3, bébé pas prévu j'ai eu peur

que tout recommence, pas dormir la nuit, un allaitement rater mais une chose

avait changer dans ma vie qui a surement permit d'éviter un 3eme baby blues:

MES COPINES.

Oui car desormais j'avais des copines qui venaient et viennent toujours quotidiennement

prendre de mes nouvelles, qui m'ont proposer de garder mes 3 enfants si j'étais fatiguer,

mon même proposer de faire mon ménage car elle aussi ont eu 3 enfants et savent qu'au

départ quand on est seul la semaine cela peut être dur.

Voilà ce qui a surement aider à faire que l'arriver de N°3 est passer comme une lettre à

la poste, mes copines, des filles géniales sur qui je savais dans ma tête quand qu'à

de début de deprime, un coup de tel et elle rapplique immédiatement.

Il y a pas à dire, qu'on devienne maman d'un, deux ou trois enfants,

on est des êtres humains et on a besoin dans ce chamboulement heureux de la vie

d'être soutenue et accompagner.

❤ Un bébé 100% différent ❤

En ayant un petit troisiéme,

je ne pensais pas que sa serait un bébé aussi différent que mes deux premiers

et que mon point de vue de maman évoluerait autant.

Je l'avoue comparer sa n'est pas bien mais qui ne compare pas ces enfants!

Pour mes 2 premiers, ils ont souhaiter prendre la tétine mais là Néné ne souhaite ni tétine

ni prendre le biberon même avec mon lait direct elle refuse.

Je suis à la fois très contente qu'elle opte pour ce qui a de plus naturel et à la foix anxieuse qu'elle

prenne son pouce ou qu'elle refuse de prendre un bibi si j'ai une urgence.

Mes deux premiers étaient des enfants qui pleurait plus souvent, Néné, elle est très calme et

préfére blablater des "hanhan" (maman) et "apa" (papa) à seulement 4 mois.

Néné est hyper souriante, me rend calme et détendu.

L'allaitement se passe à merveille, aucune fatigue.

Elle s'endort vers 20h30 jusqu'à 8h, une dormeuse comme son frére.

Néné est encore plus proche de moi que son frére et sa soeur et s'endort le plus souvent au sein

ou en echarpe.

Il n'y a pas à dire Néné est differente de son frére et sa soeur sur des centaines d'autres points

et m'a apprit que chaque bébé est différent même quand c'est le troisième ^^

Et malgrès que sa soit N°3, j'apprend des choses encore chaque jour.

Et pour vous chaque bébé fut une nouvelle aventure?

Rendez-vous sur Hellocoton !

❤ 3 enfants sa change quoi? ❤

Depuis que Néné est née, on a pas écrit de paroles de parents,

on a prit du retard sur les articles de blogs en bref on manque de temps ^^

Chéri est en vacances encore pour quelques jours et après à moi l'organisation avec

zéro défault sinon je vais me faire manger toute cru par le temps.

Je vais repousser mon conger maternité d'un mois, hors de question pour moi de reprendre le

15 mars à même pas 1 mois après la naissance de Néné.

Source: etsy.com via lily on Pinterest

 

3 enfants et bien c'est du boulot ou plutot de la fatigue en plus

même si Néné dort la nuit et que j'arrive toujours à me maquiller tous les matins et

j'ai les ongles fait lol,

n'empêche faut gerer l'humeur des grands, les tétés de la demoiselle, les lessives en plus etc...

Mais j'ai surtout apprit que j'arrivais à donner la tété tout en étant devant l'ordi ou bien en utilisant

la machine à coudre et même à faire le ménage avec un bras occuper par la louloute ^^

Non je vous le dit avoir trois enfants vous rend encore plus polyvalente hihi

mais je ne suis pas contre que les journées durent 48h ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !