vie professionnelle

❤ Penser aussi à ma vie professionnelle ❤

A la ludothèque #ourlittlefamily #france

Cela fait bientôt huit ans que je suis maman, j’ai beaucoup appris aux côtés de mon fils et de mes filles.

Durant ses huit belles années, durant trois ans j’ai été auto entrepreneur à pleins temps, mais tout en jonglant avec ma vie de mère, jamais en les mettant après mon activité professionnel.

Mais voilà, au bout de ses huit ans et à la veille de sa première rentrée scolaire pour ma dernière (en septembre) j’ai aussi envie de penser à MA vie professionnelle au détriment surement de mes enfants.

Pourquoi au détriment ?

Car mon fils, mardi soir a relevé qu’il me verrait moins et que cela lui faisait de la peine !

Pour ma part cela me fait aussi de la peine mais je me dis que mes projets professionnels avec l’arrivée de Néné je les ai repoussée de trois ans, soit trois ans en plus à ses côtés à 100%.

Donc mardi matin, pour la première fois de ma vie, j’ai été chez mr pôle emploi (je ferais partie des statistique de mars 2014 ^^).

Je suis tombée sur une merveilleuse conseillère qui a su gérer mon stress car dans ma tête je ne pensais qu’à ma petite dernière qui était à la maison avec son papa et je me disais que ce genre de situation je le vivrais souvent quand je travaillerais.

Puis une fois le rendez-vous passer, je me suis sentie revivre et j’ai été faire les boutiques comme si j’avais envie de continuer de profiter de ce petit moment de liberté.

Je ne suis pas compliqué, je cherche n’importe qu’elle petit boulot même si au fond j’ai un autre projet qui me fera partir 15 jours d’affilés pour me faire former.

J’ai de la chance d’avoir un mari qui est derrière moi dans tout ce que j’entreprends, il est prêt à gérer les loulous durant 15 jours, bref une perle.

Mais j’ai peur, je dois bien l’avouer de les laisser aussi longtemps pour un boulot qui me passionne alors que jusqu’à maintenant ils n’ont connues que moi.

J’ai peur que cela les atteints au niveau scolaire et qu’ils ne puissent pas m’en parler.

J’ai peur aussi pour mon allaitement qui au bout de 15 jours finira obligatoirement dans le pâté…

Bref je repousse cette formation de 15 jours, mais je sais que j’ai une date butoir, mon âge, pour le faire et que je ressens se besoin tout au fond de moi.

Voilà pour la première fois de ma vie de maman soit en huit ans, je vais faire un acte égoïste aux yeux de mon fils, de mes enfants et j’ai peur qu’ils m’en veuillent… mais pour une fois, j’ai envie de repenser à ma vie professionnelle.