❤ Bilan de notre 1ere semaine de confinement ❤

Confinement jour 120200319 173851

Aujourd'hui, c'est le septième jour de confinement pour notre famille afin de ralentir la propagation du covid 19 et je reviens avec vous sur cette semaine passée.

Officiellement, en France, ce n'est que le sixième jour, mais nous nous sommes confinés avec une journée d'avance, à notre propre initiative et cela n'est pas sans raison.
 

Pourquoi on s'est confiné plus tôt ?
 

Lors des élections municipales* qui ont eu lieu la veille de notre confinement, une personne était souffrante et donnait sans gants les enveloppes de votes et malgré la réflexion que je lui ai faite avec humour, j'ai pris cette enveloppe qui était passée par ses mains.

Sur le coup, avec toute la prévention que nous avions reçu par notre gouvernement, j'étais étonnée que cette personne ne se fût pas confinée d'elle-même ou ne portait ni masque ni gants, il y avait du gel mais ce n'est pas suffisant d'après moi, mais je ne m'étais pas encore alertée, en ce dimanche.

Je précise que j'avais hésité à aller voter, mais mon droit citoyen est passé avant.
Je précise que je faisais partie des gens naïfs qui pensaient que le Covid-19, c'était comme une grippe....


Donc c'est à force de réflexion et d'observation que j'ai compris que cette personne avait été naïve tout comme je l'étais et que je ne souhaitais pas faire comme elle et on s'est donc confiné dès le lundi matin dans le doute.


Heureusement, puisque depuis le lundi de notre confinement, j'ai une petite toux et depuis samedi, des petits troubles respiratoires.
Aucune fièvre et toute mon énergie donc je ne suis pas en panique et je patiente, car il est hors de question que je sature le cabinet de mon médecin pour si peu, pour le moment.
Ces symptômes peuvent être dus au fait que je fume moins puisque je continue ma démarche dans l'arrêt du tabac, à un coup de froid ou tout autre chose ou tout simplement au cerveau qui à force de lire les actualités, provoque des symptômes.
En attendant, si ça s'aggrave, j'ai le numéro du samu sous la main.

Voilà pourquoi on s'est confiné avec un jour d'avance, dans le doute, pour préserver autrui.

 

Comment se déroulent les cours des enfants ?


Sinon, le confinement se passe superbement bien, Cheridoux est venu se confiner avec nous dès le mardi soir.

Automatiquement, il a pris à sa charge l'instruction de fiston qui est scolarisé dans un établissement en présentiel et de Nana qui est scolarisée dans un établissement à distance.

Les grands bossent avec motivation 4 heures par jour, trois heures le matin et une heure l'après-midi.

Je suis très contente des cours que reçoit fiston par ses professeurs.
Je lis beaucoup de critiques sur le travail des instituteurs en ce moment et bien chez nous, ce n'est que du positif et Pronote fonctionne superbement bien.
La totalité de son travail peut se faire sur l'ordinateur et cela l'arrange, car il a un réel souci à l'écrit.
Il a de quoi bosser durant trois voire quatre heures par jour soit le nombre d'heures que j'avais mise en place par moi-même.
Il est très organisé et motivé pour mon plus grand étonnement, car il n'est pas très scolaire.

Fiston l'a écrit dans
le cahier des conflits, il est heureux de vivre ce confinement.

Nana profite de ce confinement pour bosser un maximum ainsi, quand la vie normale sera revenue, elle pourra se re concentrer sur ses cours au conservatoire.
Elle a terminé son année d'histoire géographie après avoir terminé son année de science.
Pourtant, on a appris que son inspection était repoussée voire annulée, mais depuis cette annonce, elle bosse encore plus.

Elle reçoit toujours des cours de dessin via
sa prof Pauline via mails et elle a des partitions à réviser au piano.
Cela est agréable pour elle de garder du lien avec ses professeurs.

Finalement, les deux grands ont bien compris que pour s'occuper, autant s'instruire puisqu'on a décidé que les écrans plaisirs n'étaient pas accessibles avant 17h.

Nene, elle, a clairement peur d'attraper le covid 19 pour notre plus grand étonnement donc durant les premiers jours de confinement, je les laissais vivre puis j'ai remise en place nos activités de naturaliste où je lui consacre une heure par jour, dehors, à observer un insecte minimum et à partir du 4eme jour, j'ai repris l'instruction en formel mais toujours dehors.
Elle se sent plus sereine à l'extérieur donc je favorise le jardin pour elle et elle construit un radeau qu'elle ira mettre sur l'eau dès qu'on ne sera plus confiné.
Petit à petit, elle comprend que confiné, le risque est presque de zéro pour elle, de l'attraper.
Les grands, eux, sont aucunement paniqués par la situation et fiston fuit même les discussions de ses copains qui portent sur ce sujet.

 

Notre quotidien



Je continue de bosser en télétravail et cela me fait un bien fou de garder cette habitude même si je dois cotoyer les milliers de posts anxyogènes sur le covid-19.

Je ne suis sortie qu'une fois, mercredi, pour récupérer mes courses de la semaine au drive et je ne fais aucun achat sur internet.
Lors de cette sortie, je n'ai approché personne à moins de deux mètres et j'avais mes gants.
On n'a plus de courrier depuis jeudi mais cela n'est pas grave, au contraire, plus de factures ainsi.

Cheridoux se charge lui de l'instruction des grands, mais aussi d'une grande partie du ménage et il passe son après-midi dehors avec les enfants.
Il prend enfin conscience de ce que c'est l'instruction en famille et il trouve que cela est très valorisant.

Nous ne sommes pas les uns sur les autres, nous sommes des solitaires donc on a tous nos moments d'intimités, mais on rigole beaucoup, c'est ce qui nous fait tenir, je pense, dans ce confinement.

On prend du temps pour lire, j'ai commencé 
Calpurnia et Travis tandis que Nana est dans un écrit d'Anne marie Desplat-duc et que Cheridoux lit un énième Werber.
On profite de notre jardin qui ne nous a jamais autant vu et le potager prend vie, on s'est aussi refait toute la trilogie de Matrix avec Cheridoux sur Netflix.
Je prends le temps de cuisiner de beaux gâteaux aux pommes et du pain maison dont les enfants raffolent.
J'ai aussi pris le temps pour appeler longuement ma maman qui vit dans son appartement à Paris. Elle vit très bien la situation mais elle a connu l'après guerre, donc pour elle, rester dans son appartement, seule, n'est pas invivable.
J'ai aussi pris des nouvelles de mes copines, j'ai envoyé des mails à des personnes agés, on a donné des oeufs à notre voisin, on a discuté avec lui à travers la palissade et on lui a proposé de faire ses courses.

On n'a pas encore pris le temps de sortir les jeux de société, on garde cela pour les jours de pluie qui nous ont épargnés jusqu'à maintenant.

Bref, on prend le temps de vivre et outre le fait que fiston et Cheridoux soient à la maison, la seule chose qui change, c'est qu'on prend notre température matin et soir par prévention, mais sinon, tout est comme avant juste les sorties en moins mais cela nous fait du bien de ralentir le rythme.


Voilà le bilan de notre première semaine de confinement...on garde la positive attitude et on reste confiné chez nous pour protéger les autres mais aussi un peu nous même, on ne va pas se mentir.

Et chez vous, comment cela se passe le confinement ? 


*je ne vote pas sur Châteaubriant.

Mars organisation famille

Précédent : ❤ Une maisonnette en rouleau de papier toilette [D...   Suivant : ❤ Le cahier des conflits qui sauve notre famille ❤

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Maud
Coucou !

Ici ça se passe plutôt bien ! Cette semaine l'homme était à la maison... malheureusement il est obligé de reprendre lundi. On a donc vécu cette semaine un peu comme en vacances, en prenant du temps pour jouer en famille... et on n'a pas trop travaillé ^^
On s'y remettra la semaine prochaine, puisqu'il va bien falloir passer un peu le temps. Heureusement, on a un mini jardin, vraiment minuscule mais c'est bien mieux que rien ! Ca manque aux enfants de passer des journées entières au parc et mon grand est triste de ne pas pouvoir jouer avec ses copains. Mais ça va, on gère :-)
Du coup, la semaine prochaine, on va reprendre l'instruction plus sérieusement, histoire d'en faire un max... une fois qu'on aura de nouveau droit de sortir... on bossera moins comme ça !

Je suis un peu dépitée de voir que par chez moi les gens ne prennent pas ce confinement au sérieux... Les gens râlent parce que la préfecture a décidé de fermer les bois, parcs, forêts aménagées, parcours de santé... mais normal, les gens ne respectent pas les consignes. On a aussi des voisins qui se croient en vacances et invitent les potes pour l'apéro, d'autres qui font des balades en famille, qui déménagent.. On n'est pas sorti des ronces !

Enfin bref ! Le confinement, on le vit plutôt bien :-) Moi en tout cas, je le vis très bien ! Ca me fait une VRAIE pause !

Je te souhaite un très beau dimanche en famille !

Ajouter un commentaire